Les nouvelles règles mises en place afin de sécuriser au maximum les cartes bancaires

En 2019, les opérations en ligne ont été 17 fois plus frauduleuse que les paiements en magasin. Cette statistique vient renforcer la volonté des autorités à améliorer les sécurités pour toutes ces opérations. En effet, la carte bancaire est un moyen simple et rapide pour régler ses articles et une grande partie des Français s’en sert quotidiennement. Si ces avantages sont nombreux, la sécurité de paiement est souvent faible surtout pour les achats fait sur Internet. Ils existent des failles partout et les nombreuses sécurités pour les paiements en ligne n’y échappent pas. Cela va engendrer de nombreuses fraudes à la carte bancaire et les personnes piratées vont voir leur compte débité d’opérations dont ils n’ont pas connaissances. Si cela vous arrive ne vous inquiétez pas, la législation est en train d’évoluer afin de renforcer la sécurité sur l’entièreté des sites e-commerce.

Des changements législatifs pour les paiements en ligne

Lorsque l’on parle d’opération de carte sur Internet, la Directive révise sur les Services de Paiements (DSP2) est la référence. Elle veut mettre en place l’authentification forte en ce qui concerne les achats supérieurs à 30 euros par exemple mais également la mise en place d’autres sécurisations. Parmi ces autres sécurisations, on retrouve l’interdiction de la surfacturation, la baisse des franchises sur les paiements frauduleux ou encore le droit de remboursement inconditionnel pour toutes les opérations en euros.

Mais qu’est-ce que l’authentification forte ?

Avant l’introduction de cette idée par la DSP2, le système d’authentification des paiements était que lors de la transaction il fallait saisir le cryptogramme présent derrière votre carte. Un code est souvent envoyé par SMS mais cela n’arrête par les fraudes. L’authentification forte quant à elle sera bien différente. Il faudra se connecter à votre application banque sur votre téléphone et désigner ce dernier comme appareil de confiance. Lors de votre paiement en ligne, vous recevrez une notification vous demandant une contre-validation. Elle pourra être confirmée grâce à un code secret ou encore une empreinte.

Quand va être appliquée la DSP2 ?  

La DSP2 est mise en place depuis maintenant 3 ans et devait prendre place officiellement le 31 décembre 2020. Mais à cause du contexte sanitaire, dû à la COVID 19, la Banque de France a dû revoir sa deadline. Cette dernière a été repoussée 3 mois plus tard, soit fin mars 2021.